Notre sélection de lodges au Vietnam

 

Construisez votre voyage au Vietnam avec nos partenaires

AERIEN

compagnie-aerienne-afrique-du-sud-mister-lodge

AGENCE LOCALE

agence-locale-receptif-vietnam-mister-lodge

ASSURANCE

assurance-voyage-afrique-du-sud-mister-lodge

VOITURE

voiture-location-afrique-du-sud-mister-lodge

TOURISME

office-tourisme-vietnam-mister-lodge

METEO

meteo-vietnam-mister-lodge

NEWS

infos-vietnam-mister-lodge

SANTE

vaccin-sante-vietnam-mister-lodge

Video Vietnam

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded.
I Accept

Video Topas Ecolodge

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded.
I Accept
HANOI METEO
office-tourisme-vietnam-mister-lodge

Le Viêt Nam est un pays d’Asie du Sud-Est situé à l’est de la péninsule indochinoise. Il a une superficie de 330 967 km2 et compte environ 92,7 millions d’habitants en 2016. Il est bordé par la Chine au nord, le Laos, le Cambodge et le golfe de Thaïlande à l’ouest et la mer de Chine méridionale à l’est et au sud. Sa capitale est Hanoï.

Les montagnes et les hauts plateaux occupent les deux tiers du territoire vietnamien. De la région de Thanh Hoa, à la frontière chinoise, au col de Lao Bao (région de Quang Tri), sa frontière Ouest est constituée par la cordillère de Truong-Son du Nord, issue du plateau tibétain. La cordillère du Sud s’étend du col des Nuages, au sud de la région de Đà Nẵng, jusqu’à celle de Đà Lạt.

Le climat vietnamien est de type tropical au sud et subtropical au nord, avec des moussons ; l’humidité descend rarement en dessous de 85 % dans les plaines. Dans les régions montagneuses (Dalat, Sapa), le climat est plus sec et les hivers peuvent être rigoureux. Il existe deux saisons : la saison sèche (de novembre à avril dans le sud du pays et de février à août au centre) et la saison humide (de mai à octobre au sud et de septembre à janvier au centre).

En raison des différences de latitude et du relief varié, le climat diffère considérablement selon les régions. Durant l’hiver ou la saison sèche, c’est-à-dire entre novembre et avril, les vents de la mousson viennent du nord-est, le long de la côte chinoise et à travers le Golfe du Tonkin où ils engrangent beaucoup d’humidité. La saison sèche ne l’est donc qu’en comparaison avec la saison des pluies.

Durant la saison des pluies, l’air chaud du désert de Gobi monte et l’humidité des océans est aspirée dans toute l’Asie. De lourdes pluies se déversent sur le Viêt Nam. Les pluies vont d’importantes dans certaines régions à torrentielles dans d’autres, et s’échelonnent entre 1 200 mm à 3 000 mm. Presque 90 % des précipitations se produisent lors de cette saison. Il y a fréquemment des précipitations de 200 à 300 mm en 24 h. Ces fortes précipitations peuvent avoir lieu à n’importe quelle saison. Pendant la saison des typhons, de septembre à décembre, des précipitations de 1 000 mm en 24 h peuvent se produire.

La température moyenne est généralement plus élevée dans les plaines que dans les montagnes et sur les plateaux. Elle varie de °C en décembre et janvier, à plus de 37 °C en avril. Les saisons sont plus marquées dans la moitié nord du Viêt Nam qu’au sud, où la température ne varie quasiment qu’entre 21 °C et 28 °C.

Les guerres, les importantes dépenses d’armement et l’embargo des États-Unis ont grandement affaibli l’économie du Viêt Nam, cependant les effets positifs de la planification économiques permirent de redresser l’économie après la fin de l’embargo américain. Depuis les années 2000, on parle même d’un décollage économique puisque le taux de croissance réel du PIB passe de 4,7 % en 2001 à 7,8 % en 2007, même s’il est redescendu à 6,3 % en 2008 et 5,3 % en 2009 à cause de la crise économique. Toutefois, il est remonté en 2010 à 6,8 %.

En 2011, le PIB du Viêt Nam est de 299,2 milliards de dollars ce qui le classe au 43e rang mondial. L’agriculture est très importante, avec 48 % des emplois totaux. Le secteur des services en occupe 29,6 % et celui de l’industrie 22,4 % (2011). Le secteur primaire représente 22 % du PIB, le secteur secondaire 40 % et le secteur tertiaire 38 % (2011).

Le Sud, très fertile, cultive surtout le riz. Produit de base essentiel, cet aliment est aussi un produit d’exportation. Le Viêt Nam constitue le troisième exportateur mondial de riz. Les ressources minières et l’industrie lourde se concentrent en revanche vers le Nord. Le principal produit d’exportation, le pétrole, représente 20 % des revenus du commerce extérieur, principalement grâce au gisement de pétrole au large de Vũng Tàu (Cap Saint-Jacques).

En 2010, les trois principaux partenaires du Viêt Nam, pour ses exportations, sont les États-Unis (20 %), le Japon (10,7 %) et la Chine (9,8 %)3.

Le Viêt Nam fait partie de la Coopération Économique Asie Pacifique (APEC) ainsi que de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) depuis le .

L’inflation s’est envolée au Viêt Nam, atteignant jusqu’à 23,1 % en 20083.Cette envolée des prix a mis à mal les habitants les plus pauvres. Elle a toutefois baissé à 7 % en 2009 pour remonter en 2010, à 11,8 %. La corruption est aussi très présente : le Viêt Nam est 116e sur 178 pays dans l’indice de perception de la corruption 2010 de Transparency International.

Concrètement, rien qu’au mois de , le Vietnam a accueilli 760 798 touristes internationaux, soit une hausse de 2,6 % par rapport à novembre et 15 % par rapport à la même période l’année passée. Au total en 2015, le Vietnam a reçu environ 7 943 651 touristes, soit une augmentation de 0,9 % par rapport à l’année 2014. Les cinq pays européens, exemptés du visa unilatéral, ont marqué une forte croissance, en provenance d’Espagne (62,8 %), d’Italie (77,7 %), d’Allemagne (74,8 %), de France (84,1 %) et de Grande-Bretagne (76,3 %).

La démographie du Viêt Nam se caractérise par un regroupement de la population dans les plaines littorales, principalement les deltas du fleuve Rouge et du Mékong, une densité de population élevée, la diversité ethnique de la population et une augmentation de celle-ci malgré un solde migratoire négatif.

Le Viêt Nam est composé de plusieurs ethnies réparties sur tout son territoire, le peuple majoritaire est celui des Viêt (người Việt), aussi appelés Kinh (người Kinh), qui se répartit dans les plaines et le long des grands cours d’eau du pays. Un peuple apparenté aux Viêt, les Muong (người Mường), vit dans les reliefs au Nord du pays. Ces derniers, contrairement aux Viêt, n’ont pas subi la sinisation au niveau culturel. Les autres ethnies sont les Chinois du Viêt Nam (người Hoa) qui cohabitent avec les Viêt, les Khmers qui habitent le Sud, les peuples Tày (apparentés aux Laos et aux Siamois), les Hmong dans les montagnes du Nord-Ouest, les Cham entre le Centre et le Sud et d’autres ethnies montagnardes, comme les Mnong, réparties principalement dans les montagnes du Centre du pays.

Le bouddhisme theravāda, le bouddhisme mahāyāna, le taoïsme et le confucianisme sont les religions dominantes du Viêt Nam.

Misterlodge.fr a sélectionné pour vous les meilleurs lodges et ecolodges existant actuellement au Vietnam.