Notre sélection de lodges en Caroline du Nord

Construisez votre voyage en Caroline du Nord avec nos partenaires

AERIEN

compagnie-aerienne-afrique-du-sud-mister-lodge

AGENCE LOCALE

agence-locale-receptif-etats-unis-caroline-du-nord-mister-lodge

ASSURANCE

assurance-voyage-afrique-du-sud-mister-lodge

VOITURE

voiture-location-afrique-du-sud-mister-lodge

TOURISME

office-tourisme-caroline-du-nord-mister-lodge

METEO

meteo-caroline-du-nord-mister-lodge

NEWS

infos-caroline-du-nord-mister-lodge

SANTE

vaccin-sante-etats-unis-mister-lodge

Video Caroline du Nord

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded.
I Accept

Video Frying Pan Tower

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded.
I Accept
RALEIGH METEO
lodge-caroline-du-nord

Située dans le sud-est des États-Unis, la Caroline du Nord est connue pour sa beauté naturelle allant de ses montagnes jusqu’à la côte. Il existe plusieurs raisons de visiter les lieux, notamment notre climat doux, des activités à l’extérieur et une culture riche en histoire et en attractions artistiques.

Peuplé par l’homme depuis plus de 12 000 ans au gré des vagues de migration, son territoire est partagé par diverses tribus dont les Cherokees,Tuscarora, Cheraw, Pamlico, Meherrin, Coree, Machapunga, Indiens du Cape Fear, Waxhaw, Saponi, Tutelo, Waccamaw, Coharie, Woccon etCatawba. Elle fut le second territoire américain colonisé par l’Angleterre. Découvert en 1512 par l’Espagnol Juan Ponce de León et connu longtemps à partir de 1663 sous le nom de colonie d’Albemarle, du nom de l’estuaire d’Albemarle, Aumale en français (ainsi désigné en l’honneur du conseillerGeorge Monck fait duc d’Aumale et bénéficiaire du comté de Moncks Corner par Charles II), le pays fut concédé en 1584 par Élisabeth à Walter Raleigh, qui tenta, mais sans succès, d’y former un établissement. En 1562, le Français Jean Ribault, envoyé par Charles IX, s’établit dans la Caroline du Sud, et donna au pays le nom de Caroline, en l’honneur de son roi (cf. Fort Caroline) ; mais en1565 les Espagnols surprirent la colonie française et la massacrèrent. Quelque temps après, Dominique de Gourgues fut envoyé avec trois vaisseaux pour venger le massacre des Français, mais il n’essaya pas de relever la colonie.

Ensuite, pendant un siècle, la présence de l’homme blanc est restée proche de zéro, si l’on exclut un timide hameau installé au sud de la Chesapeake par des colons de Virginie. En 1663, peu après la restauration de la dynastie Stuart et la fin de Première Révolution anglaise, Charles II d’Angleterre donna les terres à huit propriétaires en remerciement de leur soutien militaire : le chancelier Edouard Hyde, premier comte de Clarendon, le général George Monck, duc d’Albemarle, lord Craven, lord John Berkeley, lord Anthony Ashley Cooper, comte de Shaftesbury, sir George de Carteret et sir William Berkeley. La plupart d’entre eux importent des esclaves après la création en 1672 de la Compagnie Royale d’Afrique, pour leurs vastes plantations de tabac.

En 1729, leurs descendants en cédèrent la propriété au gouvernement britannique (sauf John Carteret qui négocia avantageusement ses droits) et qui divisa tout le pays en deux États, la Caroline du Nord et la Caroline du Sud, celle-ci incluant la future Georgie, et qui le posséda jusqu’à la déclaration d’indépendance en 1775. En 1670, John Locke avait donné une constitution à la Caroline ; mais cette constitution ne put être appliquée.

La Caroline connut plus tard, dans les années 1730, une forte immigration de familles modestes écossaises qui s’installèrent au pied des Appalaches. Grâce à leur implication, la Caroline sera la treizième des treize colonies qui se sont révoltées contre la domination britannique lors de la guerre d’Indépendance.

La Caroline du Nord a des frontières avec la Caroline du Sud au sud, la Géorgie au sud-ouest, le Tennessee à l’ouest, la Virginie au nord, et l’océan Atlantique à l’est. À l’ouest, lesAppalaches constituent une frontière naturelle avec le Tennessee.

Ses principales curiosités géographiques sont :

  • les Blue Ridge Mountains (Appalaches) à l’ouest ;
  • la région du Piedmont au sud ;
  • le Cape Fear ;
  • le cap Hatteras ;
  • les Outer Banks sur la côte est : il s’agit d’un cordon d’îles qui longe le socle continental.

La Caroline du Nord est un État côtier ; de nombreux fleuves nés dans les Appalaches se jettent dans l’océan Atlantique, par exemple le Chowan, le Roanoke, la Pamlico, le Neuse, leCape Fear, le Pee Dee et la Catawba. D’autres rivières naissent dans les Appalaches pour se jeter ensuite à l’ouest dans les affluents du Mississippi par exemple, la Hiwassee, la Little Tennessee et la French Broad.

Selon le recensement des États-Unis de 2010, la population était composée de 68,47 % de Blancs, 21,48 % de Noirs, 2,19 % d’Asiatiques (0,60 % d’Indiens), 2,16 % de Métis, 1,28 % d’Amérindiens, 0,07 % d’Océaniens et 4,34 % de personnes ne rentrant dans aucune de ces catégories.

Les Métis se décomposaient entre ceux revendiquant deux races (1,99 %), principalement blanche et noire (0,65 %), et ceux revendiquant trois races ou plus (0,17 %).

Les non hispaniques représentaient 91,61 % de la population avec 65,27 % de Blancs, 21,18 % de Noirs, 2,17 % d’Asiatiques, 1,63 % de Métis, 1,14 % d’Amérindiens, 0,06 % d’Océaniens et 0,16 % de personnes ne rentrant dans aucune de ces catégories, tandis que les Hispaniques comptaient pour 8,39 % de la population, principalement des personnes originaires du Mexique (5,11 %) et de Porto Rico(0,75 %).

En 2010, la Caroline du Nord avait la 7e plus forte proportion de Noirs des États-Unis.

L’Etat comptait également les 6e plus grands nombres de Noirs (2 048 628) et d’Amérindiens (122 110) ainsi que les 9e plus grands nombres de Blancs (6 528 950) et de Blancs non hispaniques (6 223 995) des États-Unis.

Misterlodge.fr a sélectionné pour vous les meilleurs lodges et ecolodges existant actuellement en Caroline du Nord.