Notre sélection de lodges au Brésil

Construisez votre voyage au Bresil avec nos partenaires

AERIEN

compagnie-aerienne-afrique-du-sud-mister-lodge

AGENCE LOCALE

agence-locale-receptif-bresil-mister-lodge

ASSURANCE

assurance-voyage-afrique-du-sud-mister-lodge

VOITURE

voiture-location-afrique-du-sud-mister-lodge

TOURISME

office-tourisme-bresil-mister-lodge

METEO

meteo-bresil-mister-lodge

NEWS

infos-bresil-mister-lodge

SANTE

vaccin-sante-bresil-mister-lodge

Video Bresil

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded.
I Accept

Video Uxua Hotel Lodge

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded.
I Accept
BRASÍLIA METEO
lodge-bresil

Le Brésil est le plus grand État d’Amérique latine. Avec une population d’environ 205 millions d’habitants et une superficie de 8 514 876 km2, il couvre la moitié du territoire de l’Amérique du Sud (47,3 %), partageant des frontières avec tous les pays du continent à l’exception du Chili et de l’Équateur. Le Brésil est le cinquième plus grand pays de la planète, derrière les États-Unis, la Chine, le Canada et la Russie. Le pays est le seul héritage du Portugal en terre américaine, ce qui se manifeste par sa langue officielle, le portugais.

En 2014, le PIB du Brésil s’élève à 2 347 milliards de dollars américains, ce qui en fait la septième puissance économique mondiale, juste devant l’Italie. Considéré comme une grande puissance émergente, le pays est notamment membre de l’Organisation des Nations unies, du Mercosul, du G20 et des BRICS. Sur le plan militaire, l’armée brésilienne est classée parmi les vingt premières puissances militaires et demeure la plus importante du continent américain, derrière celle des États-Unis. En dépit de la taille de son économie, le Brésil reste un des pays où les inégalités sociales et économiques sont parmi les plus élevées du monde. Avec la Chine, l’Inde ou la Russie, le Brésil est considéré comme un des rares pays à présenter le potentiel pour devenir un jour une superpuissance mondiale.

La population brésilienne se caractérise par une importante diversité ethnique et culturelle : selon l’IBGE (Institut brésilien de géographie et statistiques), il y a au Brésil 47,7 % de blancs, 43,1 % de métis, 7,6 % de noirs et environ 2 % d’Asiatiques et d’Amérindiens. Un grand nombre de Brésiliens descendent de pays européens, principalement d’Italie, d’Allemagne ou d’Espagne. La majorité des Brésiliens noirs, quant à eux, sont originaires d’Afrique subsaharienne, principalement d’Angola. À l’instar de ses voisins, le Brésil est un pays à majorité chrétienne (89 %). Avec 123 millions de fidèles, il s’agit de la deuxième nation chrétienne du monde (derrière les États-Unis) et de la première nation catholique (les Américains étant en grande partie protestants).

Riche en ressources naturelles, le Brésil a été identifié comme étant une nouvelle puissance pétrolière : d’immenses gisements pétroliers pré-salifères ont été découverts dans les bassins de Santos et de Campos, au large de Rio de Janeiro. Les réserves récupérables n’ont cessé d’être ré-estimées à la hausse : en 2013, elles sont évaluées à 106 milliards de barils selon l’AIE. « Soit plus de réserves découvertes au Brésil que dans n’importe quel autre pays », souligne l’agence.

Le climat du Brésil comprend un large éventail de conditions météorologiques diverses, pouvant varier radicalement d’un État à l’autre. Néanmoins, la plupart du pays est considéré comme tropical. En se basant sur le système de classification de Köppen, le plus précis dans le domaine, on estime que le Brésil ne possède pas moins de cinq principaux types climatiques : tropical, équatorial, semi-aride, tempéré et subtropical. La grande variété des conditions climatiques produit des environnements sensiblement différents en fonction des régions : ces environnement vont des forêts équatoriales situées dans le nord aux déserts semi-arides du nord-est, en passant par les savanes tropicales au centre et les forêts à climat tempéré au sud.

  • Au nord du Brésil, où se trouve l’Amazonie, le climat est de type équatorial. Dans ces régions, et notamment dans la jungle amazonienne, la plus vaste forêt du monde, les saisons sont généralement pluvieuses. Les températures oscillent entre26 °C et 27 °C. Quand arrive la saison des grandes pluies, période de l’année allant de novembre à mars, les pluies tombent de manière torrentielle sur la forêt presque sans interruption. À la saison sèche, qui dure de juillet à septembre/novembre, les températures s’échelonnent plutôt entre 26 et 40 °C . Les averses subsistent mais durent en général moins longtemps.
  • Le centre et l’est du Brésil bénéficient d’un climat tropical de savane. Cette région est aussi vaste que le bassin Amazonien, mais possède un climat très différent étant donné qu’elle se situe plus au sud et à une altitude plus élevée. Les températures subissent peu de changements au cours des saisons ; ainsi, les températures se situent entre 27 °C en septembre et 25,1 °C en juillet.
  • Dans la région du Pantanal, située entre le Mato Grosso et le Mato Grosso do Sul, la diversité géographique et son étendue font que le climat varie considérablement. Au Nord, à Cuiabá, ou le climat est chaud et humide toute l’année, la ville est connue pour être une des plus chaudes du Brésil. Dans le Mato Grosso do Sul, de brusques chutes de température peuvent survenir en hiver. De décembre à mai, l’ensemble du Pantanal connaît une forte saison des pluies. Pendant cette période, les rivières débordent et inondent les grandes plaines du Pantanal avec, dans certains cas, jusqu’à près de 3 mètres d’eau. Les animaux se réfugient alors dans les îlots de terre sèche (cordilheiras). Au mois de mars, les jaguars sortent et se regroupent pour chercher de nouveaux territoires non inondés.
  • Dans le nord-est du Brésil, le climat varie de de 22 à 30 °C sur l’année. Le climat est semi-aride, chaud et sec à tendance continentale ou océanique, avec de courtes saisons pluvieuses.
  • Plus on descend vers le Sud, plus le climat se fait tempéré. Passé le tropique du Capricorne, les quatre saisons sont plus marquées et, alors que la côte a un climat de type subtropical (avec des hivers doux et étés chauds), l’extrême sud a des hivers froids avec des températures parfois inférieures à °C. Au cœur de l’hiver, en juillet-août, les températures varient entre 13 et 18 °C dans les États du Rio Grande do Sul, de Santa Catarina, du Paraná et de São Paulo. Dans certaines villes, il peut même y avoir d’occasionnelles chutes de neige, mais elles sont rares. Le long du littoral, l’été est très chaud.

Recouvert en partie par l’Amazonie, le plus grand bassin forestier de la planète, le Brésil fait partie des dix sept pays les plus riches du monde par sa biodiversité1. Le vaste territoire du Brésil comprend différents écosystèmes, tel que la forêt amazonienne, réputée pour être la plus grande forêt tropicale de la planète et celle qui renferme le plus grand réservoir de biodiversité. En plus de la forêt amazonienne, le Brésil possède également d’autres importants écosystèmes, comme la forêt atlantique, la savane du Cerrado et la forêt de la Caatinga. Deux de ces forêts s’étendent sur une superficie au moins égale, voire supérieure à celle de la France. Ainsi, la Caatinga, avec une superficie de près de 731 320 km2, est plus grande que la France (670 922 km2). Il en est de même pour la savane du Cerrado (approximativement 2 000 000 km2). Mais la forêt atlantique, à cause de l’importante déforestation qu’elle a dû subir, s’est grandement réduite, atteignant aujourd’hui[Quand ?] une superficie de 95 000 km2, contre près de 1 360 000 km2 avant l’arrivée de l’activité humaine (soit seulement un dixième de sa superficie encore intacte).

La riche faune du Brésil reflète la variété des habitats naturels : forêts tropicales de plaines, de montagnes et subtropicales, savanes, pampas, marais, côtes, etc. Les scientifiques estiment que le nombre total d’espèces végétales et animales au Brésil est d’environ quatre millions. Plus de six cents espèces de mammifères sont présentes au Brésil, dont plusieurs de la famille des félins, comme le jaguar, le puma et l’ocelot. Parmi les autres mammifères, on trouve des paresseux, des antas(Tapirus terrestris), des tatous, des dauphins marins, des renards, des capybaras (grands rongeurs aquatiques dont certains peuvent peser jusqu’à 66 kg), et environ trente espèces de singes. Le Brésil, avec ses 1 704 espèces connues, possède la plus grande variété d’oiseaux au monde, après la Colombie et le Pérou, dont deux cent trente endémiques, parmi lesquels nandous, hoccos, rapaces, perroquets,toucans, pics, coq-de-roche, cotingas, tyrans, etc.

Il y a au moins quarante espèces de tortues au Brésil, cent vingt espèces de lézards, deux cent trente espèces de serpents, cinq espèces d’alligators, trois cent trente espèces d’amphibiens et mille cinq cents espèces de poissons d’eau douce. Les naturalistes ont répertorié plus de 100 000 invertébrés, dont plus de 70 000 insectes. La forêt amazonienne renferme la plus grande concentration d’organismes biologiques, et bien que personne n’en connaisse le nombre exact, les scientifiques estiment qu’elles constituent entre 15 et 30 % de l’ensemble des espèces connues dans le monde.

Misterlodge.fr a sélectionné pour vous les meilleurs lodges, ecolodges, gîtes, cabanes, bungalows, paillotes, lieux insolites existant actuellement au Brésil.