Notre sélection de lodges au Honduras

Construisez votre voyage Honduras avec nos partenaires

AERIEN

compagnie-aerienne-afrique-du-sud-mister-lodge

AGENCE LOCALE

agence-locale-receptif-honduras-mister-lodge

ASSURANCE

assurance-voyage-afrique-du-sud-mister-lodge

VOITURE

voiture-location-afrique-du-sud-mister-lodge

TOURISME

office-tourisme-honduras-mister-lodge

METEO

meteo-honduras-mister-lodge

NEWS

infos-honduras-mister-lodge

SANTE

vaccin-sante-honduras-mister-lodge

Video Honduras

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded.
I Accept

Video Mango Creek Lodge

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded.
I Accept
LA CEIBA METEO
lodge-honduras

Le Honduras, est un pays situé en Amérique centrale, limité au nord par la mer des Caraïbes, qui compte de nombreuses îles, cayes et îlots dont les plus importants sont les Islas de la Bahía et les îles du Cygne (voir version anglaise ou espagnole pour plus d’informations). Le Honduras est aussi bordé à l’ouest par le Guatemala et au sud par le golfe de Fonseca, le Salvador et le Nicaragua.

Géographie

Entouré par la mer des Caraïbes, le Guatemala, le Nicaragua, le Salvador et l’océan Pacifique, le Honduras occupe une superficie de 112 090 km2. Le Honduras dispose de 820 km de côtes.

Le Cerro Las Minas, haut de 2 870 m, est le point culminant du pays ; il est situé dans l’Ouest. Parmi les ressources naturelles, on trouve l’or, l’argent, le cuivre, le plomb, le zinc, les minerais de fer, l’antimoine et le charbon. Grâce à ses accès à la mer, le Honduras possède une importante activité de pêche.

Le pays est sujet aux tremblements de terre, inondations et ouragans. L’ouragan Mitch qui a eu lieu à Tegucigalpa en 1998 a fait beaucoup de ravages sur cette ville, qui sont encore visibles aujourd’hui.

À la limite du bassin caraïbe, au large des côtes du Honduras, les îles de la Baie (Utila, Roatán et Guanaja) sont peuplées de descendants de pirates anglais. Colonies britanniques, elles ont été cédées au Honduras en 1859, sans que leurs habitants aient été consultés.

Agglomérées les unes aux autres, des familles prospères de pêcheurs de crabes habitent sur les récifs de corail qui bordent les côtes de l’île de Guanaja. Une manière pour eux de fuir les moustiques qui infestent l’île. Conséquence d’une isolation maintenue depuis des générations, des problèmes de consanguinité se posent parmi cette population.

Économie

En 1998, l’ouragan Mitch a causé la mort d’environ 5 000 personnes et des pertes de quelque 3 milliards de dollars. Malgré l’aide étrangère de 2,76 milliards de dollars, le PIB a diminué de 3 %. D’après l’ONU, 77,3 % des Honduriens vivent dans la pauvreté.

Le secteur primaire représente 13 % des revenus totaux de la population hondurienne. 32 % de ces revenus sont générés grâce au secteur secondaire. Finalement, 55 % regroupent les revenus du secteur tertiaire.

Les femmes au Honduras représentent 31 % en fonction de toute la main-d’œuvre.

L’agriculture représente 22 % du PIB. Le café est l’un des principaux produits exportés (22 % des exportations en 1999). Le Honduras était le deuxième plus grand exportateur de bananes jusqu’en 1998. Une très grande majorité de la production du pays est aux mains de l’entreprise américaine Chiquita (ex-United Fruit Company). Les autres principales ressources qui sont exportées du Honduras sont la canne à sucre, le maïs, les oranges, les crustacés, le tabac et l’élevage de bovins.

La monnaie est le lempira, divisée en 100 centimes (centavos).

Le Honduras est un pavillon de complaisance.

La dette du Honduras est de 3 871 000 000 CAD en 2008, soit environ 16 % du PIB, et le déficit budgétaire était d’environ 3,6 %.

Le taux de chômage en 2011 est de 5,10 %.

Le taux d’inflation atteint 4,60 % en 2011.

Problèmes sociaux et criminalité

Le Honduras détient depuis plusieurs années l’indice le plus élevé d’homicides volontaires avec, en 2012, 90 homicides pour 100 000 habitants (soit 7 172 homicides) notamment du fait de la présence de gangs mafieux « ultra violents » nommés maras. Cet indice serait en baisse en 2013 et 2014. La criminalité est principalement liée au trafic de stupéfiants et aux extorsions de fonds. Les touristes n’échappent pas aux agressions. Les journalistes et les opposants politiques sont également les victimes de ces violences. La ville la plus touchée est San Pedro Sula, la deuxième ville du pays, qui détient le taux le plus haut d’homicides au monde avec 173 morts pour 100 000 personnes. La prudence est de rigueur.

Culture

La religion catholique est la principale religion, mais les religions protestantes ont progressé dans les années 1990, et avec le début des années 2000 l’islam est apparu même s’il reste très minoritaire (1,1% de la population en 2010).

Le castillan (espagnol) est la langue officielle. La variété locale utilise la forme vos au lieu de et de nombreux mots tombés en désuétude en Espagne y sont toujours utilisés, comme « carro » (de « chariot » en espagnol et non de « car » en anglais) ainsi que de nombreux mots souvent d’origine préhispanique.

Misterlodge.fr a sélectionné pour vous les meilleurs lodges et ecolodges existant actuellement au Honduras.